J'écris

Organiser son écriture : ma journée d’auteur(e)

journéeauteur

Hello !

La semaine dernière, dans mon tout premier article, je vous parlais de ma volonté à rester régulière dans la rédaction de mon roman. Et j’ai trouvé intéressant de vous faire part des conseils que j’ai trouvé sur le net et comment je me les suis appropriée.

Chapitre 1 : Les conseils retenus.

Beaucoup de blogs insistaient sur un travail quotidien. Ecrire un peu tous les jours, un certains nombres de signes. Les signes correspondant aux nombres de caractères (lettres, symboles, chiffres) que l’on écrit avec un clavier d’ordinateur.

D’après eux, cela permet de garder toujours le fil de son récit en mémoire mais aussi de progresser en écriture. A force d’entraînement, on ne peut que s’améliorer.

Ensuite, ils incitent à lire beaucoup. Mais là, ils ne précisent pas la quantité quotidienne ou hebdomadaire.

La lecture régulière permettrait de garder un œil sur les différents types d’écrits et de nous aider dans notre créativité. Cela pourrait, par exemple, permettre de renouveler notre propre histoire ou d’ajouter une intrigue supplémentaire à celle-ci.

Chapitre 2 : La mise en œuvre

Ces conseils m’ont parlé. Et c’est déterminée à ne rien lâchée que je me suis donc mise à faire de même. J’ai ritualisé mes séances de lecture et d’écriture en m’y tenant à la lettre, la première semaine. Car oui, ensuite, ça s’est gâté.

# L’écriture

Premièrement, il a fallu trouver mon rythme. Au début, j’écrivais environ 30 minutes le soir en rentrant, avant de me remettre à travailler pour l’école… Grave erreur. Impossible ensuite de me concentrer sur les cahiers des loulous. Seule mon histoire occupait mon esprit.

Deuxièmement, la plupart des bloggeurs (ou auteurs) conseillent d’écrire entre 2 000 et 5 000 signes par jour. Arf, personnellement j’avais du mal à arriver ne serait-ce qu’à 2 000 signes. En fait si, je pouvais quand je travaillais sur ordinateur, mais avec un stylo et un carnet, c’était tout de suite plus complexe.

Dernier point, j’étais sans cesse tiraillée entre la correction de ma première partie et la rédaction de la deuxième. Les deux finissaient par se mélanger et ça devenait très compliqué avec la chronologie de l’histoire.

# La lecture :

Je ne lisais plus régulièrement par « soi-disant » manque de temps. Je dis bien soi disant, car je trouvais tout simplement mieux à faire à chaque fois (c’est mal, je sais). Cette fois, je m’y suis mise sérieusement, mais tête baissée. Encore une erreur. Je me faisais des séances de lecture trop longues, qui ont fait grogner quelques fois chéri d’amour, et me faisait perdre la notion de plaisir.

Chapitre 3 : Mon rythme.

J’ai alors compartimenté chaque activité avec un moment précis de la journée.

# Temps d’écriture :

J’écris désormais le matin, pendant le petit-déjeuner, entre quinze et vingt-cinq minutes. Il faut savoir que je prends ma douche avant de déjeuner, ce qui me permet d’être bien réveillée et de ne pas écrire n’importe quoi.

Pourquoi ce choix ? Je suis tout simplement plus efficace le matin. De plus, c’est le seul moment de calme et de silence dont je peux bénéficier pendant une journée puisque le reste du temps je suis avec les enfants, dans les cahiers ou à la maison avec la musique de Chéri d’amour qui résonne dans le salon.

J’ai choisi également de ne pas tenir compte du nombre de signes. Premièrement car j’écris dans un carnet (et que je ne vais compter une à une chaque lettre) mais aussi pour ne pas me « bloquer » sur ce détail.

Pour ce qui est du choix du tome, j’ai préféré avancer quotidiennement dans la suite de l’histoire et m’octroyer d’autres moments pour la correction du tome 1. Un autre article suivra à ce sujet : ici. 

# Temps de lecture :

Je me suis mise au défi de lire un livre par semaine. Bien sur, cela dépend de la taille du livre, de l’intérêt que je porte à l’histoire mais aussi de nos disponibilités.

En semaine, mon moment « lecture » correspond à environ 30 ou 45 minutes. Il a lieu après les gros titres des infos (précision inutile, je vous l’accorde). Car à l’inverse de l’écriture, un fond sonore ne me gène pas pour lire.

Il peut aussi m’arriver de poursuivre ma lecture jusqu’au moment où Morphée m’appelle à elle (ce qui veut souvent dire qu’aucun programme télé ne nous a intéressé).

Puis il y a les sessions des week-ends, où là je lis un peu quand j’ai envie et un peu quand j’ai le temps. Pas moins de trente minutes par contre.

Chapitre 4 : Bilan

Cette organisation fonctionne assez bien et convient parfaitement à mon rythme de vie. Pour le rendre plus « réel » et afin de me rendre compte de mon évolution, j’utilise un carnet pour chacune de ces activités.

Je dois quand même avouer qu’il y a des jours où l’un ou l’autre passe à la trappe mais dès le lendemain, on retourne dans le droit chemin !

asian-1839798_960_720

Crédit image : PublicCO (Pixabay, CCO) & Pexel (Pixabay, CCO).

Et vous ?

A quoi ressemblent vos rituels d’écriture et de lecture ?


 

Haley

 

 

 

Publicités

8 réflexions au sujet de “Organiser son écriture : ma journée d’auteur(e)”

  1. – Ecriture : en fin de journée (entre 17h et 20h, je coupe tous les écrans après), avec un verre de bière, de vin, ou de maté. Le petit « plus » qui m’aide à débloquer l’imagination… De préférence en dehors de chez moi (un bar avec de la musique, dans un parc, …)
    – Lecture : le midi, en plein air, après déjeuner ; le soir, avant de m’endormir, une fois les tâches ménagères terminées et le bébé couché

    J'aime

    1. Personnellement j’ai du mal à écrire quand il y a du bruit mais ça, ça dépend de chacun.
      Pour la lecture, j’aime profiter des vacances et des week-ends pour lire quand, et où, j’ai envie.

      J'aime

  2. Quelle persévérance ! Personnellement, j’ai énormément de mal à m’imposer une routine, ça dure quelques jours et je finis invariablement par laisser tomber. Les trackers et autres outils de motivation ne fonctionnent pas du tout :’) Bravo pour te tenir à cette routine !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s